Ce qui n'est pas mesuré ne peut être amélioré.

Au même titre que la Google Search ConsoleGoogle Analytics est un outil d’analyse de site web indispensable pour tous les propriétaires de site (vitrine ou e-commerce).
De surcroît, il est gratuit ! Alors pourquoi s’en priver ?

Tout d’abord, nous allons voir ce qu’est Google Analytics et son utilité, ensuite nous verrons comment l’installer, le configurer et le relier à votre site WordPress (ou autre CMS), enfin nous découvrirons son tableau de bord.

Sommaire

Qu'est-ce que Google Analytics ?

Google Analytics, appelé également GA, est un logiciel d’analyse de site web, en mode SaaS, mis à disposition gratuitement par le moteur de recherche Google, qui permet :

  • De suivre et d’analyser le comportement des utilisateurs sur votre site web (en temps réel et à posteriori).
  • De collecter des données anonymes, les analyser et vous les transmettre sous forme de rapports. 
  • De mesurer le retour sur investissement (ROI) de toutes vos actions web marketing.

A quoi sert Google Analytics ?

Google Analytics est un véritable couteau suisse pour le suivi de l’audience de votre site internet et de surveillance de la réalisation (ou non) de vos objectifs ciblés.

Par son intermédiaire, vous pourrez savoir : 

  • Combien de personnes visitent votre site web (en temps réel ou à postériori) ?
  • Qui sont ces personnes (âge, sexe, langue, lieu d’habitation, …) ?
  • Si les personnes sont de nouveaux visiteurs ou des visiteurs récurrents ? 
  • Quels appareils et quels navigateurs utilisent-ils (desktop, mobile, tablette) ?
  • Quels mobiles et quels OS utilisent-ils ?
  • Quelle est la source de votre trafic (moteurs de recherche, réseaux sociaux, site web tiers, publicité, e-mail,…) ?
  • Quelles sont les pages de votre site web les plus visitées ?
  • Quel est la durée moyenne des visites sur votre site web ?
  • Par quelles pages arrivent-ils ?
  • Par quelles pages partent-ils ?
  • Quel est votre taux de rebond ?
  • Quel est votre taux de conversion ?
  • De connaître le schéma de l’entonnoir de conversion ?
  • ….

Comment installer Google Analytics sur votre site web ?

Installer Google Analytics et le relier à votre site internet est relativement simple.
Cela se déroule en deux étapes :

  1. Créer un compte Google.
  2. Créer un compte sur Google Analytics.

1. Créer un compte Google

Un compte Google est requis pour installer et configurer Google Analytics.

Il y a de fortes chances que vous en ayez déjà un (Gmail ou Google Drive).
Dans le cas contraire, il faudra en créer un.
C’est gratuit, rapide et très facile à la fois.

Il faut ouvrir le navigateur web Chrome et taper dans la barre de recherche : « création compte Google ».
Vous allez arriver sur la page d’accueil de Google qui vous invitera à créer un compte et il suffira juste de saisir votre :

  • Prénom.
  • Nom.
  • Nom d’utilisateur (qui sera votre adresse Gmail).
  • Mot de passe.

Une fois que vous avez créé votre compte, vous êtes prêt à commencer le processus de configuration.

Création compte Google

2. Créer un compte sur Google Analytics

Une fois votre compte Gmail créé, il faut que vous créiez un compte sur Google Analytics.

Pour se faire, il faut :

  • Aller sur la fiche d’inscription sur Google Analytics.
  • Cliquer sur le bouton Inscription.
  • Choisir Site Web.
  • Indiquer le nom du compte (à votre convenance, mais personnellement, pour une question de simplicité, je met le nom du site).
  • Indiquer le nom de votre site web.
  • Indiquer l’URL de votre site web (attention, sélectionnez https si votre site est sécurisé). 
  • Renseigner votre catégorie sectorielle (cela servira à Google Analytics pour vous fournir des données de comparaison). 
  • Paramétrer le fuseau horaire des rapports en indiquant comme pays France et l’heure (GMT+1).
  • Cocher les quatre cases concernant le partage des données avec Google.
  • Cliquer sur le bouton Obtenir un ID de suivi.
  • Accepter les conditions générales d’utilisation. 

Voilà, votre compte sur Google Analytics est créé, maintenant, il faut insérer le code de suivi sur votre site web afin de pouvoir collecter, filtrer et analyser vos données. 

Inscription Google Analytics

Comment fonctionne Google Analytics ?

Tout le fonctionnement de Google Analytics repose sur l’utilisation de cookies, des navigateurs et d’un ID de suivi unique inclut dans un code de suivi.
L’ID de suivi unique va générer un cookie dans le navigateur de l’internaute afin de vous permettre de récolter les données.

Qu'est-ce que le code de suivi ?

Le code de suivi est une balise Analytics qui permettra :

  • De collecter des données anonymes sur votre site Web.
  • D’enregistrer et de traiter ces données collectées.
  • De vous fournir des rapports, graphiques et autres statistiques plus intéressantes les unes que les autres.

Le code de suivi Global Site Tag (gtag.js) est un code JavaScript incluant un ID de suivi unique.

Lorsqu’un utilisateur visitera la page sur laquelle le code de suivi Google Site Tag a été implémenté, l’ID de suivi unique collectera des informations anonymes sur toutes les interactions qui ont eu lieu.

Code de suivi Google Analytics

Où placer le code de suivi sur un site web ?

Le code de suivi Global Site Tag, ci dessus, est :

  • À insérer dans le code HTML de chaque page web que vous souhaitez suivre.
  • À placer au début de la balise head de ses pages. 

Comment ajouter le code de suivi sur un site WordPress ?

Si vous avez un site sous le CMS WordPress, et pour une question de simplicité, vous pouvez ajouter votre code suivi en utilisant un plugin.

Il existe des centaines de plugins pour Google Analytics pour WordPress.
Personnellement, j’utilise le plugin Google Analytics pour WordPress par MonsterInsights.  

Vous n’aurez qu’à :

  • Installer et activer le plugin WordPress.
  • Vous authentifier à l’aide de votre compte Google.
  • Cliquer sur Autoriser.
  • Cliquer sur Obtenir votre code Google.
  • Copier le code affiché.
  • Coller le, ensuite, dans l’emplacement indiqué et cliquez sur Enregistrer le code d’authentification
  • Sélectionner votre site dans la liste et cliquez sur Enregistrer les modifications

Voilà, vous venez d’installer Google Analytics sur votre site WordPress, et désormais, toutes vos pages sont mesurables.

Comment vérifier que le code de suivi est bien intégré ?

Pour vérifier que le code de suivi Gobal Site Tag est bien installé sur votre site web, il faut simplement contrôler qu’il collecte les données de votre trafic.

Pour se faire, il faut :

  • Accéder à votre site web.
  • Lancer Google Analytics.
  • Visionner quelques pages web. 
  • Ouvrir, en même temps, le rapport Temps réel.
  • Le nombre de visites doit être de 1 au minimum.

Si le nombre de visites reste à 0, c’est que la procédure d’installation du code de suivi a, malheureusement, mal été effectuée.
Il faudra, de fait, revenir sur les précédentes étapes d’installation et trouver l’erreur.

Comment retrouver son code de suivi dans votre compte Google Analytics ?

Vous ne souvenez plus de votre code de suivi Google Analytics !

Pas de souci, c’est très simple.

Pour cela, il faut :

  • Lancer Google Analytics.
  • En bas à gauche, il y a une roue crantée, cliquez dessus.
  • Aller dans Propriété.
  • Cliquer sur Informations de suivi.
  • Cliquer, enfin, sur Code de suivi.
  • Une fenêtre va s’afficher avec votre ID de suivi ainsi qu’avec votre code de suivi Global Site Tag.
Retrouver code de suivi Google Analytics

Comment configurer Google Analytics ?

Avant de passer à l’exploration du tableau de bord de Google Analytics, et afin d’obtenir des métriques fiables, il faut impérativement optimiser sa configuration dès le départ.

En effet, les données récoltées et présentes dans votre dashboard Google Analytics ne sont plus modifiables. 

Pour cela, il y a cinq choses impératives à faire en priorité :

  1. Associer la Search Console dans Google Analytics. 
  2. Activer les rapports sur les données démographiques et les centres d’intérêt.
  3. Créer des vues personnalisées.
  4. Exclure votre adresse IP des statistiques de Google Analytics.
  5. Exclure le trafic des robots dans Google Analytics.

1. Associer la Search Console dans Google Analytics  

L’association de la Search Console à votre compte Google Analytics va vous aider à analyser les données de la console de recherche dans Google Analytics.

Si vous n’avez pas encore installé la Search Console, je vous recommande de le faire de suite afin d’améliorer votre référencement organique. 

Maintenant, pour connecter votre Search Console à votre compte Analytics, vous devez accéder au tableau de bord de ce dernier.
Pour se faire :

  • Cliquez sur l’icône crantée Administration se trouvant dans le coin inférieur gauche de l’écran.
Connexion Search Console - Google Analytics

Google Analytics passe maintenant en version vue « administrateur » : 

  • Cliquez sur Paramètres de la propriété dans le menu Propriété.
Connexion Search Console - Google Analytics
  • Cliquez sur Paramétrer la Search Console. 
Connexion Search Console - Google Analytics

Une nouvelle fenêtre va s’ouvrir :

  • Cliquez sur Ajouter pour sélectionner votre site web.

Google Analytics vous dirigera vers la page Paramètres de la Search Console qui vous montrera la liste de tous les sites Web (si vous en avez plusieurs) que vous avez ajouté à la console de recherche.

  • Sélectionnez le site web que vous souhaitez associer à cette propriété Google Analytics.
  • Cliquez sur Enregistrer.
Connexion Search Console - Google Analytics

Voilà, vos données de la Search Console sont désormais associées à votre compte Analytics.

Vous pourrez les retrouver dans ce dernier en cliquant dans : 

  • Le menu Rapports.
  • L’onglet Acquisition.
  • Le sous-menu Search Console.
Connexion Search Console - Google Analytics

2. Activer les rapports sur les données démographiques et les centres d'intérêt

Afin de mieux connaître vos visiteurs pour affiner votre stratégie web marketing, Google Analytics vous permet d’avoir des informations pertinentes sur ces derniers, telles que la tranche d’âge, le sexe et les centres d’intérêt.

Par défaut, ses informations, dans Google Analytics, ne sont pas disponibles.
Il faudra donc activer la fonctionnalité pour les collecter.

Pour cela, il faut :

  • Cliquer sur l’icône crantée Administration se trouvant dans le coin inférieur gauche de l’écran.
  • Aller dans le menu Propriété.
  • Cliquer sous le sous-menu Paramètres de la propriété.
Paramètres de la propriété - Google Analytics

Une fenêtre va s’afficher.

  • Sélectionnez la vue par défaut que vous souhaitez.
  • Scrollez jusqu’au menu Fonctionnalités de publicité.
  • Activez les rapports sur les données démographiques et les centres d’intérêt
  • Cliquez sur Enregistrer.

Voilà, vous avez, dès maintenant, accès à des données précieuses dans vos rapports Audience.

Activation des rapports sur les données démographiques - Google Analytics

3. Créer des vues personnalisées

Une vue, dans Google Analytics, est l’ensemble des données collectées auquel vous pouvez rajouter des filtres et des objectifs.

Dans Google Analytics, il n’y a par défaut qu’une seule vue, appelée Toutes les données du site Web.

C’est une vue non filtrée contenant toutes les données brutes recueillies. Il ne faut jamais y toucher. C’est votre backup.

Il est indispensable de créer au minimum deux autres vues par propriété :

  1. Une vue Test : sert à tester des filtres, des objectifs de conversions, avant de les appliquer sur la vue principale.
  2. Une vue principale : est la vue que vous utiliserez tous les jours pour analyser vos statistiques et générer vos rapports. Elle contient tous les filtres que vous avez préalablement créé et testé dans la vue Test (IP interne, robots, …). 

À noter que vous pouvez ajouter au maximum 25 vues par propriété.

Création d'une vue Test

Pour créer une vue Test, il faut :

  • Cliquer sur l’icône crantée Administration se trouvant dans le coin inférieur gauche de l’écran.
  • Cliquer sur Créer une vue dans le menu Vue
Création vue - Google Analytics

Une nouvelle fenêtre va s’afficher : Nouvelle vue de rapports.

  • Cliquez sur Site Web.
  • Indiquez le nom de la vue de rapports : Vue test.
  • Mettez à jour votre fuseau horaire.
  • Cliquez sur Créer une vue.
Création nouvelle vue de rapports

Création d'une vue principale

Pour créer une vue principale, vous avez deux choix :

  1. Refaire la même procédure que précédemment.
  2. Aller dans le paramètre de la vue Test et cliqué sur Copier la vue.

Il faudra renommer la vue Test en vue principale et appliquer les filtres que vous souhaitez.

4. Exclure votre adresse IP de Google Analytics

Pour ne passer fausser vos statistiques de Google Analytics, il est indispensable d’exclure votre trafic interne, c’est-à-dire le trafic que vous générez vous-même lorsque vous visitez votre site web afin de vérifier, par exemple, qu’il est 100% opérationnel après une mise à jour d’un plugin, d’un contenu…

Exclure votre trafic interne est assez simple.
Cela se déroule en deux étapes :

  1. Connaître son adresse IP.
  2. Créer un filtre d’adresse IP.

Comment connaître son adresse IP ?

Une adresse IP est un code numérique et unique qui identifie un appareil (ordinateur, tablette et smartphone) connecté à Internet via le protocole Internet (IP).

Il existe deux types adresses IP :  

  • Statique : votre adresse IP est fixe qu’elle soit utilisée ou non.
  • Dynamique : votre adresse IP change à chaque fois que vous vous connectez à Internet (votre fournisseur d’accès à Internet (FAI) vous en attribuera une de disponible à ce moment).

Pour connaître votre adresse IP, il faudra simplement utiliser un outil en ligne qui l’a détectera automatiquement.  

Pour savoir si votre FAI vous a attribué une adresse IP fixe ou dynamique, il faudra :

  • Utiliser l’outil en ligne précédemment indiqué et noter l’adresse IP.
  • Rebooter votre box.
  • Réutiliser l’outil et regarder, de nouveau, l’adresse IP indiquée (si elle est identique, c’est que vous avez une IP fixe, à défaut, vous avez une IP dynamique).

Comment créer un filtre d'adresse IP ?

Généralement, les fournisseurs d’accès à Internet attribuent une adresse IP fixe aux entreprises, donc je vais partir de cette hypothèse pour votre site internet.

Pour créer un filtre d’adresse IP, il faudra que vous :

  • Alliez sur le dashbord de Google Analytics.
  • Cliquiez sur la roue crantée Administration.
  • Alliez dans Vue et cliquiez sous le menu Filtres.
Création filtre IP

Une fenêtre va s’afficher :

  • Cliquez sur Ajouter un filtre.
  • Une nouvelle fenêtre va s’afficher.
  • Assurez-vous bien que créer un filtre est bien coché. 
  • Renseignez un nom de filtre, à votre convenance. 
  • Choisissez type de filtre prédéfini.
  • Cliquez sur Sélectionnez un type de filtre et cliquez sur Exclure.
  • Cliquez sur Sélectionner la source ou la destination et cliquez sur Trafic provenant des adresses IP.
  • Cliquez sur Sélectionner l’expression et cliquez sur étant égal à. 
  • Renseignez votre adresse IP via le petit outil en ligne précité.
  • Cliquez, enfin, sur Enregistrer.  

Voilà, votre filtre est désormais actif.

Ajout d'un filtre à la vue - Google Analytics

N’oubliez pas de créer de nouveau un filtre pour une autre adresse IP que vous utilisez souvent (maison secondaire, lieu de travail, …).

Pour vérifier que votre trafic interne n’est plus pris en compte, attendez une petite demi-heure et regardez la vue en temps réel, le nombre d’utilisateurs a du diminuer.

5 Exclure le trafic des robots dans Google Analytics

Pour ne passer fausser vos statistiques de Google Analytics, il est indispensable d’exclure le trafic des robots.

Le trafic d’un robot est facilement reconnaissable par ces deux données :

  • Le taux de rebond est quasiment de 100%.
  • Le temps de session est d’environ 0 seconde. 

Pour supprimer une bonne partie de ces spams, il faut appliquer un filtrage des robots à votre vue.

Pour cela, il faut :

  • Cliquer sur l’icône crantée Administration se trouvant dans le coin inférieur gauche de l’écran.
  • Aller dans le menu Vue.
  • Cliquer dans le sous-menu Paramètres de la vue.
Paramétrage vue Google Analytics

Une nouvelle fenêtre s’affichera.

Il faut :

  • Descendre jusqu’en bas.
  • Repérer le Filtrage des robots. 
  • Cocher Exclure tous les appels provenant des robots connus.
  • Cliquer sur Enregistrer.

Voilà, votre filtre est désormais actif.

Filtrage des robots Google Analytics

Le lexique de Google Analytics

Afin de comprendre et interpréter les données dans Google Analytics, il est important, et même impératif de connaître la définition du vocabulaire utilisé.

Voici donc un petit lexique des termes principaux à connaître : 

  • Compte : un compte Analytics, lié à une personne physique ou morale, est obligatoire pour suivre votre site web (propriété). Vous pouvez suivre jusqu’à 50 propriétés.
  • Conversion : est l’action que vous souhaitez que l’utilisateur effectue une fois arrivé sur une de vos pages web.
    En clair, une conversion est la réalisation d’un objectif.
  • Dimension : est un attribut de données (exemple: un utilisateur visite votre site, c’est un homme habitant Douai, les dimensions seront « Genre » et « Ville »).
  • Événement : est une interaction, suivie dans Google Analytics, d’un utilisateur avec votre contenu (lecture d’une vidéo, téléchargement d’un pdf, …).
  • Google Tag Manager : est un outil de gestion de balises vous permettant d’installer et de gérer des extraits de code (les balises) en même temps et au même endroit sur votre site internet, sans avoir à modifier votre code source.
  • ID de suivi unique : va permettre de collecter les données de votre propriété. Il se trouve dans le code de suivi.
  • Nombre de sessions par utilisateur : est le nombre moyen de sessions par utilisateur.
  • Objectif : permet de mesurer les évènements que vous avez prédéfini.
  • Page de destination : est la page web par laquelle un internaute rentre sur votre site.
  • Page de sortie : est la dernière page web consultée par l’utilisateur sur votre site.
  • Pages par session : représente le nombre moyen de pages vues au cours d’une session.
  • Page vue : est une page consultée par un utilisateur.
  • Page vue unique : est une page consultée par le même utilisateur au cours d’une seule session.
    Si un internaute visionne deux fois la même page pendant la même session, une seule page unique sera comptabilisée. 
  • Propriété : est votre site web ou votre application mobile. Elle peut avoir jusqu’à 25 vues. 
  • Segment : est un sous-ensemble de vos métriques Google Analytics. Le but est d’affiner les résultats affichés (exemple :  résultat par ville, par appareils utilisés (mobile, desktop ou tablette, …).
  • Session : est la période au cours de laquelle un utilisateur arrive sur une des pages de votre site web, interagit à l’intérieur de ce dernier (visite une ou plusieurs pages) et quitte votre site.
    Par défaut, une session expire après 30 minutes d’inactivité (cette dernière étant personnalisable). 
    À noter que si l’utilisateur quitte votre site et revient avant 30 minutes, une seule session ne sera comptabilisée.
  • Source : indique l’origine de votre trafic. En clair, c’est l’endroit ou les internautes ont trouvé votre site web (exemple : Google, YouTube, Facebook, …).
  • Statistique : permet de quantifier, sous forme de % et de chiffres, vos données récoltées et filtrées. 
  • Support : est la catégorie générale de la source (exemple : Organic, referral, cpc, …).
  • Taux de rebond : indique le pourcentage d’utilisateurs qui ont visité une page web de votre site et ont quitté ce dernier sans visiter d’autres pages web.
    En clair, le visiteur n’a visité qu’une seule page web de votre site, sans faire aucune interaction.
  • Trafic direct : est le trafic provenant des internautes ayant saisi directement l’URL de votre site dans la barre d’adresse de leur navigateur, ou en cliquant sur le favori (de votre site préalablement enregistré dans son navigateur).
  • Trafic display : est le trafic provenant des campagnes d’affichages publicitaires (bannières, …) diffusées sur des autres sites web.
  • Trafic organique : est le trafic provenant des résultats naturels des moteurs de recherche.
  • Trafic social : est le trafic provenant d’un email, une newsletter dans la plupart des cas.
  • Utilisateur : est un internaute qui visite votre site web dans une plage de dates prédéfinies.
  • Vue : est l’ensemble des données collectées auquel vous pouvez rajouter des filtres et des objectifs.
    Une vue ne prend pas en compte les données antérieures à sa création.  
    Une vue supprimée ne peut être restaurée, par l’administrateur du compte, que dans un délai maximum de 35 jours.

L'interface de Google Analytics

L’interface de Google Analytics se décompose en cinq sections :

  1. Une page d’accueil avec des menus, chiffres et graphiques.
  2. L’administration des paramètres Google Analytics.
  3. Le sélecteur de comptes.
  4. La personnalisation des tableaux de bord. 
  5. Les rapports (Temps réel, Audience, Acquisition, Comportement, Conversions)

1. La page d'accueil

La page d’accueil, outre ses menus sur la gauche, est une vue d’ensemble, sous forme d’un tableau de bord, résumant les principales métriques sous forme de chiffres, de statistiques et de graphiques tels que :

  • Le graphique et les métriques sur vos utilisateurs, vos sessions, votre taux de rebond et de la durée moyenne de session.
  • Le nombre d’utilisateurs actifs en temps réel sur votre site web.
  • La provenance de vos nouveaux utilisateurs (par canal de trafic, par source, par support, par sites référents).
  • Les pays d’origine de vos utilisateurs.
  • Les plages horaires ou votre site internet est le plus visité (par heure et par jour).
  • Les pages de votre site web les plus visitées.
  • Les types d’appareils utilisés par vos utilisateurs.

Chacune de ces métriques de ce tableau de bord étant un synoptique des rapports détaillés de Google Analytics, que nous verrons un peu plus tard. 

Page d'accueil - Google Analytics

2. L'administration des paramètres

Dans le coin inférieur gauche est situé le panneau d’administration des paramètres de votre compte Google Analytics.

Il va vous permettre de :

  • Gérer votre compte (création et suppression du compte).
  • Configurer vos propriétés (code de suivi, associer vos comptes Ads et AdSense, gestion des utilisateurs de la propriété, …).
  • Paramétrer vos vues (filtres, objectifs, alertes, gestion des utilisateurs de la vue, …).
Administration des paramètres Google Analytics

3. Le sélecteur de comptes

Dans le coin supérieur gauche est présent le sélecteur de comptes.

Ce dernier, sous forme de menu déroulant, vous permettra de basculer entre vos différents comptes, propriétés et vues Google Analytics.  

Sélecteur de comptes - Google Analytics

4. La personnalisation des tableaux de bord

Google Analytics vous fournit une multitude d’informations affichée, dans un tableau de bord, sous forme de graphes, de rapports, et cela, dans différentes sections.

Le gros inconvénient est qu’il est facile que vous vous y perdiez dans ce dédale de sections et/ou perdiez beaucoup de temps à y chercher des informations utiles pour vous.

Heureusement, Google a prévu la personnalisation de tableaux de bord qui vous permettra de trouver toutes les données que vous souhaitez vérifier périodiquement au même endroit.

Les tableaux de bord personnalisés, structures flexibles sous forme de widgets, ont plusieurs avantages :

  • Rendre la consultation des données plus rapide et plus efficace.
  • Offrir des rapports sur-mesure, également appelés rapports personnalisés.
  • Toutes les données vraiment importantes pour vous sont affichées au même endroit et sur une seule page.
  • Améliore, de fait, la convivialité de Google Analytics.

Vous avez la possibilité de créer 20 tableaux de bord personnalisés pouvant contenir chacun 12 widgets au maximum.

La section « Personnalisation » de Google Analytics vous permettra justement de créer vos tableaux de bord personnalisés, mais aussi des rapports personnalisés et des alertes personnalisées.

Comment créer un tableau de bord personnalisé ?

Pour créer un tableau de bord personnalisé Google Analytics, il faut que vous alliez dans la barre latérale gauche des menus et cliquer sur Personnalisation.

Menu Personnalisation tableau de bord Google Analytics

Une fenêtre va s’afficher avec la liste de vos tableaux de bord personnalisés créés précédemment.
Logiquement, si vous lisez mon tuto Google Analytics pour débutants, il doit être vide.
Cliquez sur le bouton Créer.

Création tableau de bord personnalisé Google Analytics

Une nouvelle fenêtre va s’afficher et va vous proposer la création de votre tableau de bord personnalisé selon trois choix :

  1. Importer à partir de la galerie.
  2. Partir d’un tableau de bord vide (Toile vierge).
  3. Partir du tableau de bord par défaut.
Création tableau de bord Google Analytics
1. Importer un tableau de bord partir de la galerie Google Analytics

La première solution consiste à importer un tableau de bord prêt à l’emploi depuis la galerie Google Analytics.

Il en existe des milliers (à l’instant T, il y en a 18377 !)  et ont été créés, soit par Google lui-même, soit par des utilisateurs (particuliers ou sociétés) qui ont voulu les partager à d’autres utilisateurs à titre gracieux.

Vous pourrez les trier et filtrer par :

  • Classement.
  • Catégorie.
  • Popularité.
  • Date de création.
  • Notes des utilisateurs.

Certains de ses tableaux de bord sont vraiment pratiques et bien pensés, et ont l’avantage de n’être pas figés.
En effet, vous pourrez les personnaliser selon vos préférences en y ajoutant ou en supprimant des widgets.

Pour importer un tableau de bord personnalisé prêt à l’emploi depuis la galerie Google Analytics, il suffira juste de :

  • Cliquer sur le bouton Importer à partir de la galerie.
  • Cliquer sur le bouton Importer en dessous du descriptif du modèle tableau de bord.  
  • Sélectionner une de vos vues.
  • Mettre un nom à ce tableau de bord.
  • Cliquer sur Créer.

Il ne vous reste plus qu’à en tester quelques-uns et faire votre choix.

Importer un tableau de bord à partir de la galerie Google Analytics
Galerie Google Analytics - tableau de bord
Import tableau de bord galerie Google Analytics
2. Partir d'un tableau de bord vide

Si aucun modèle de tableau de bord proposé dans la galerie Google Analytics ne correspond à vos attentes ou/et besoins, vous avez le choix de partir d’un tableau de bord vide, appelé, dans l’interface, Toile vierge.  

Comme son nom l’indique, le tableau de bord est vierge et vous allez devoir le construire de A à Z.

Pour créer un tableau de bord en partant d’un tableau de bord vide, il faut :

  • Choisir la Toile vierge.
  • Nommer votre tableau de bord personnalisé.
  • Cliquer sur Créer un tableau de bord.
Créer un tableau de bord vierge Google Analytics

Une nouvelle fenêtre va s’afficher vous permettant d’ajouter et de paramétrer des widgets. 

Tableau de bord vierge Google Analytics

Toutefois, en tant que débutant, vous risquez d’être perdu devant la page blanche et les widgets à paramétrer. 
C’est pour cela que je vous conseillerai, plutôt, de commencer la personnalisation d’un dashboard avec le tableau de bord par défaut

3. Partir du tableau de bord par défaut

Partir du tableau de bord par défaut a l’avantage de ne pas partir d’une feuille vide, mais a le défaut de n’être pas aussi efficace que d’importer un tableau de bord via la galerie Google Analytics. 

Vous obtiendrez un tableau de bord simple avec quelques widgets immédiatement utiles mais peut-être pas assez spécifiques à vos besoins.

Toutefois, comme les 2 autres modes, vous pourrez :

  • Personnaliser ce tableau en supprimant ou en ajoutant des widgets, toujours dans la limite de 12.
  • Ajouter des filtres dans chaque widget.
  • Organiser votre tableau de bord avec la fonction « Glisser-Déplacer ». 

Pour créer un tableau de bord personnalisé en partant du tableau de bord par défaut, il faut :

  • Choisir le tableau de bord par défaut.
  • Nommer votre tableau de bord personnalisé.
  • Cliquer sur Créer un tableau de bord.
Tableau de bord par défaut Google Analytics

Une nouvelle fenêtre va s’ouvrir en affichant quelques widgets (8 pour être plus précis). 

Tableau de bord par défaut Google Analytics

Pour ajouter un widget à un tableau de bord, il faudra cliquer sur Ajouter un widget qui se situe dans le coin supérieur gauche de votre tableau de bord.

Ajouter un widget dans un tableau de bord Google Analytics

Une nouvelle fenêtre va s’afficher vous permettant de paramétrer le widget et de l’enregistrer sur votre tableau de bord.

Ajouter un widget dans un tableau de bord personnalisé

Pour paramétrer un nouveau widget ou un widget existant dans le tableau de bord par défaut (via le crayon dans le coin supérieur droit du widget), il faut :

  • Lui donner un nom (Titre du widget).
  • Choisir la représentation de vos données pour un période pré-définie (standard) (statistique, chronologie, carte géographique, tableau, diagramme et barres).
  • Choisir la représentation de vos données en temps réel (compteur, chronologie, carte géographique et tableau). 
  • Ajouter une statistique.
  • Filtrer les données (si besoin).
  • Enregistrer le widget personnalisé.

Par exemple, vous voudriez avoir un widget qui vous indique le nombre d’utilisateurs situé seulement en France.

Pour ce faire, il faut que vous :

  • Cliquiez sur le crayon du widget représentant la carte du monde.
  • Changiez le titre du widget (Nouveaux utilisateurs France).
  • Choisissiez la représentation Carte géographique (GEO MAP).
  • Choisissiez la statistique Nouveaux utilisateurs.
  • Sélectionniez une région : Europe.
  • Filtriez les données en ajoutant une dimension Pays ne contenant que France.
  • Cliquiez sur Enregistrer.
Personnalisation widget Google Analytics

Voilà, votre widget est personnalisé et ressemble désormais à cela dans votre tableau de bord.

Widget personnalisé Google Analytics

Pour supprimer un widget à un tableau de bord, il vous suffira de cliquer sur la croix dans le menu supérieur droit du widget.

Mise en page d'un tableau de bord personnalisé

Vous venez de finir d’ajouter, supprimer et paramétrer vos widgets.

Il ne vous reste plus, si besoin, qu’à finaliser la mise en page de votre tableau de bord.

Pour cela, vous pouvez :

1 : Déplacer les widgets avec la fonction « Glisser-Déplacer » en :

  • Cliquant à coté du nom du widget avec le bouton gauche de votre souris.
  • Déplaçant votre widget à l’emplacement désiré en restant appuyé sur le bouton de votre souris.

2 : Modifier la taille d’affichage des widgets en :

  • Cliquant sur Personnaliser le tableau de bord, qui se situe dans le coin supérieur droit, juste en dessous de la plage de dates.
  • Choisissant la mise en page que vous souhaitez.
  • Cliquant sur Enregistrer
Personnaliser un tableau de bord Google Analytics

Partager un tableau de bord personnalisé

Vous pouvez, enfin :

  • Partager votre tableau de bord personnalisé en l’envoyant dans la galerie de solutions Google Analytics.
  • L’envoyer par E-mail à un collègue, client, …, et selon une fréquence d’envoi prédéfinie (une fois, tous les jours, toutes les semaines, tous les mois, …).
  • L’exporter en version PDF.

Pour se faire, il faut aller dans le coin supérieur gauche et choisir votre mode de partage.

Partage d'un tableau de bord Google Analytics

5. Les rapports

Nous voici, enfin, dans la partie la plus importante de Google Analytics : les rapports.

Les rapports Google Analytics se divisent en 5 sections

  1. En temps réel : montrent une vue d’ensemble, en temps réel, de l’activité (ou non) des utilisateurs sur votre site web. 
  2. Audience : fournissent des informations sur vos utilisateurs (âge, sexe, zone géographique, ..).
  3. Acquisition : spécifient les sources par lesquelles vos utilisateurs ont accédé à votre site internet (moteur de recherche, Ads, …)
  4. Comportement : mesurent le comportement des utilisateurs sur votre site (pages les plus vues, pages d’entrée et de sortie). 
  5. Conversions : permettent d’évaluer la réalisation (ou non) de vos objectifs préalablement définis.
Rapports - Google Analytics

1. En temps réel

Le rapport en temps réel a une triple utilité :

  • Vérifier que votre code de suivi est bien installé sur votre site web.
  • Vérifier que le filtre d’adresse IP excluant votre trafic interne est bien effectif.
  • Surveiller l’activité sur votre site en temps réel.

Pour mieux expliciter la vue d’ensemble du rapport en temps réel, je vais partir d’un de mes articles de blog parlant de Thruuu, un scraper de la SERP de Google, et que j’avais publié sur le réseau Linkedin.

On peut visualiser sur la vue d’ensemble les métriques suivants :

  • Le nombre d’utilisateurs en temps réel qui visitent mon site : 1
  • Les appareils utilisés par les utilisateurs : Ordinateur
  • Les sources de trafic : Linkedin.
  • Les principales pages actives : /thruuu-scraper-serp-google.
  • Les pages vues par minute et par seconde.
  • Les principaux lieux géographiques : La France (Grand Est).
Vue d'ensemble rapport en temps réel - Google Analytics

La vue d’ensemble de ce rapport est un synoptique des sous-menus de la section Temps réel qui détaillent :

  • Les zones géographiques : révèlent de quels pays et de quelles villes proviennent les utilisateurs actifs.
  • Les sources de trafic : dévoilent par quels canaux les utilisateurs ont utilisés pour accéder à votre site (organique, réseaux sociaux, sites référents, …) et les sous-canaux (par exemple pour les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, Twitter, …)).
  • Le contenu : énumère les pages (et leurs balises Title) que les utilisateurs consultent à l’instant T.
  • Les événements : indiquent si les utilisateurs ont cliqué sur un de vos liens sortants vers un autre site Web et l’URL de ce site externe.
  • Les conversions : informent en temps réel si un utilisateur a atteint un objectif préalablement défini.
Sous-menus détaillés des rapports en temps réel - Google Analytics

Article en construction

Installer Google Analytics sur votre site web, cela vous intéresse ?

Demandez-moi un devis « Installation Google Analytics »

C’est gratuit et sans engagement !

Bernard Sperandio - Consultant SEO / SXO freelance - Douai - Lille - Nord (59)